Depuis que j’ai introduit l’Ayurveda dans ma vie, j’ai constaté de grands changements. La médecine ayurvédique m’a permis de modifier de nombreuses habitudes et façons de penser. Aujourd’hui, je me sens beaucoup plus en accord avec moi-même. Je suis aussi beaucoup plus en forme, moins fatiguée et je suis bien dans ma tête. Bien sûr, j’ai cheminé mais ça n’est pas tout. Si je constate ces changements aujourd’hui, c’est aussi parce que j’ai retiré 5 choses dans ma vie. Des petits mécanismes qui peuvent tout changer. Je te livre aujourd’hui ces habitudes en espérant que tu puisses toi aussi en profiter et te sentir mieux dans ta tête et dans ton corps. Voici donc les 5 choses que je ne fais plus depuis que l’Ayurvéda est entré dans ma vie.

Manger quand je suis perturbée émotionnellement

Lorsque l’on mange en étant contrariée, triste, stressée ou que sais-je, notre esprit n’est pas pleinement impliqué dans l’action de manger. Ce qui entraîne nécessairement une mauvaise digestion. Quand ton esprit est occupé à penser, il ne peut pas mesurer véritablement ta faim. Du coup, bien souvent, on mange trop et mal. Puis on se sent ballonnée et en plus on culpabilise ! Bref, tout ça pour ça !

Je faisais exactement ça moi aussi. Mais j’ai appris à écouter mon état. À identifier quand je ne suis pas pleinement disponible pour m’alimenter. Pour t’aider, je te conseille de poser une intention sur ce que tu manges. Tu peux par exemple dire : « Que cette nourriture m’apporte de l’apaisement », ou « du réconfort », etc.

Il est essentiel de rester en éveil par rapport à ton état d’esprit. L’alimentation a un gros impact sur notre organisme. C’est elle qui pénètre à l’intérieur de ton corps physique et elle influence ton énergie. Il faut donc prendre soin de ta digestion et apprendre à ne pas te ruer sur la nourriture dès que tu ne te sens pas bien. Reste en alerte.

Courir à la pharmacie pour tout et rien

Comme beaucoup de monde et comme toi peut-être, j’étais du genre à courir à la pharmacie dès que le rhume pointait le bout de son nez. Je prenais des médicaments ou des sirops, sprays pour le rhume. Non seulement je ne constatais pas beaucoup d’effet mais en plus j’attaquais mon corps avec des médicaments, alors qu’il existe des méthodes beaucoup plus naturelles.

Aujourd’hui, je sais que le simple fait de prendre du miel va me permettre de réduire cet excès de sécrétion qu’i y a en moi. Mon arme secrète contre le rhume est simplissime : une tisane au miel et au gingembre. Les bénéfices lors d’un rhume sont vraiment énormes.

Il m’arrive aussi d’utiliser la méthode nasya. Il s’agit d’inhalations. En médecine ayurvédique, on considère que le nez est une porte d’entrée vers l’esprit. Il faut donc en prendre soin et utiliser se passage pour soigner les maladies. Pratiquer ces inhalations est important pour soulager notre mental également.

La nasya peut se pratiquer chez soi mais il y a quelques précautions à prendre. Il ne faut pas la pratiquer :

  • Après avoir bu de l’eau, du vin ou de l’huile
  • Après avoir mangé
  • Après avoir pris un bain ou juste avant d’en prendre un.
  • Si tu subi un hémorragie ou que tu as une rhinite aiguë
  • Si tu as accouché récemment
  • Si tu as du mal à respirer, que tu tousses ou que tu as une forte fièvre
  • Si tu jeun ou que tu viens de jeuner
  • Si tu as plus de 80 ans ou que tu veux réaliser cette pratique sur des enfants de moins de 7 ans
  • Si tu es enceinte

Ne pas écouter mon corps

Le corps nous fournit de nombreux indices sur notre état mental et émotionnel. Avant je n’y faisais pas attention et je continuais à tirer sur la corde. Maintenant je suis beaucoup plus attentive. Si par exemple, j’ai une migraine, je sais que mon organisme m’envoie un signal pour me dire que j’ai trop forcé au niveau du travail. Nous n’écoutons pas assez ces alertes. Pourtant elles permettent de véritablement se recentrer sur soi et d’apaiser notre corps et notre mental.

J’utilise également des techniques de massage ayurvédique. Notamment l’auto-massage abhyanga, dont je te parlais déjà dans cet article. Tu peux pratiquer ce massage aux vertus thérapeutiques matin ou soir, au calme. La peau est le plus gros organe du corps. Pourtant nous en prenons très peu soin. Au mieux que faisons-nous ? Nous mettons de la crème pendant 3 minutes ! Il faut se consacrer du temps pour un auto-massage et donner à notre corps plein d’amour.

Manger en fonction de mes placards

Avant, je planifiais mes repas en fonction de ce qu’il restait dans mon frigo ou mes placards. Aujourd’hui, j’ai compris que mon alimentation avait un but thérapeutique. Elle est là pour rééquilibrer un mal, un état actuel. Je choisis donc ma nourriture en fonction de mon état. Si par exemple, mon Vata est déséquilibré, que je sens que mon mental part dans tous les sens, je privilégie des plats pour rééquilibrer Vata. Et si tu te demandes comment faire, voici mon conseil, augmente la dose de ghee dans tes plats. Tu peux retrouver une recette en vidéo, toute simple pour faire ton ghee chez toi, juste ici. 

Je ne dis plus que le yoga c’est pour les mamies

Franchement, je ne vais pas te mentir, avant pour moi le yoga c’était un truc de mamie. Je voyais ça comme des personnes assises, qui ne bougeaient pas. Je n’imaginais pas que le yoga puisse être physique. Et pourtant ! Je te garantis que depuis que je le pratique, je transpire bien ! Le yoga m’apporte à la fois un apaisement mental et une activité physique.

Si tu as l’impression que ça n’est pas pour toi ou que tu n’as pas été convaincue, je te conseille de tester plusieurs types de yoga. Il en existe tellement. Tu peux notamment t’orienter vers le yoga hata, vinyasa, ou encore le yoga Nidra (relaxant). Tu vas finir par trouver le yoga qui te correspond le mieux. Quoi qu’il en soit je trouve que cette pratique est très importante pour te reconnecter à toi-même

Comme tu le vois, avoir retiré ces 5 mauvaises habitudes a révolutionné ma vie. Et pourtant, celles qui les remplacent ne sont pas si difficiles à mettre en place. Alors je pense vraiment que tu peux le faire ! Je suis ravie en tout cas de les avoir chassées de mon quotidien. Aujourd’hui, je me sens beaucoup plus en accord avec moi même et comme dit la pub, ce qui se passe à l’intérieur, se voit à l’extérieur !

Partager cet article